À Préchac, le Jumping de Cazeneuve est finalement annulé en raison du risque d'incendie 


05 août 2022

La 32ème édition du mythique jumping sud-girondin ne pourra se tenir, de nouveau, cette année. Le risque d'incendie est cette fois-ci la cause de cette annulation. 

Les organisateurs du Jumping de Cazeneuve se faisaient une joie de retrouver la foule des grands jours pour la 32ème édition de leur événement prévu du 11 au 15 août à Préchac. Mais, hélas, le rendez-vous hippique ne pourra se tenir encore une fois cette année. Si en 2020 et en 2021, la covid-19 était la responsable des annulations, c'est cette fois-ci le risque d'incendie qui met à mal les plans des équipes du jumping sud-girondin qui devait se tenir au Château Royal de Cazeneuve. 

S'ils avouent avoir « gardé espoir » jusqu'au bout, les organisateurs n'ont d'autres choix que de tirer un trait sur cette année 2022. Il faut dire que le département de la Gironde, touché par deux feux de foret majeurs depuis le début de l'été, est toujours placée en vigilance rouge au risque d'incendies.

« Malheureusement, les prévisions météorologiques ne tendant pas vers une amélioration et après-concertation avec tous les acteurs de notre concours, nous avons préféré annuler cette édition afin d'assurer la sécurité de tout un chacun et de ne pas prendre des risques inconsidérés » communique les équipes du Jumping de Cazeneuve qui ont eu également une tendre pensée pour leurs partenaires, exposants et bénévoles. 

Privé de jumping depuis 2019, Préchac espère bien, enfin, pouvoir repartir sur de bonnes bases avec une édition en 2023. « L'envie et la détermination d'organiser notre concours et de passer de merveilleux moments avec vous tous sont bien présents » insistent les responsables de l'événement. 

[Jérôme Martin-Castéra – photo : Dorian Malvesin ]