Football (Ligue 2, 4e journée) : Grenoble / Bordeaux (0-0) : Ils ne l'ont vraiment pas volé


22 août 2022

Malgré une infériorité pendant plus d'une heure après le carton rouge sévère de Mwanga (37e), les Girondins ont ramené de l'Isère un nul amplement mérité et ont su faire le dos rond. Ils perdent tout de même Bokele, blessé, auteur d'une grosse partie, comme toute la défense girondine, en acier trempé et toujours inviolée au bout de 4 rencontres. Un match irréprochable dans l'état d'esprit, même s'ils n'ont guère eu d'occasions, à l'instar de leurs hôtes. Solide au poste même si son effectif s'amenuise dangereusement (Ignatenko, averti par le zélé M. Lesage, sera suspendu pour la réception de Quevilly-Rouen le 30 août et Mwanga, expulsé directement pour une faute qui ne le méritait pas, devrait manquer plusieurs matches), Bordeaux est 3e avant de recevoir Guingamp, à deux points du leader caennais.

C'était le dernier match de cette 4e journée de Ligue 2 entre Grenoble et Bordeaux dans un stade des Alpes plutôt très bien garni pour un lundi soir (plus de 8 000 spectateurs). En première période, les Girondins de Bordeaux, qui présentaient exactement le même onze de départ que face à Niort (Hwang et Onana, officiellement blessés, étant absents de la feuille de match) sont dominateurs et maîtrisent le début de la rencontre jusqu'à la fin de la première demi-heure, avec des moments forts comme la tentative de loin d'Ignatenko, servi en retrait par Delaurier-Chaubet, captée par Brice Maubleu (39e) le gardien et capitaine isérois. Avant cette frappe du milieu de terrain des Girondins, la farandole des cartons a débuté, après une première demi-heure trop calme et aseptisée pour être vraie. Le festival de M.Lesage commence par un rouge direct très sévère infligé à Junior Mwanga pour une intervention plus spectaculaire que méchante sur Touray (37e). Bordeaux résistera jusqu'à la mi-temps (0-0). "On n'a pas été assez dangereux sur cette partie, surtout sur les moments forts, et le début du match", regrettera après coup David Guion, l'entraîneur bordelais. 

En seconde pérode, les Grenoblois essaient d'emballer la rencontre, à l'image de Touray, très remuant déjà avant les citrons et face à qui Gregersen s'était sacrifié par un contre décisif (43e), ou Michel, précieux au milieu de terrain, et dont la volée du gauche aux 20 mètres frôle le montant de Poussin (51e). Bordeaux fait surtout de la résistance, mais le fait plutôt bien, même si les milieux de terrain girondins n'ont pas leur rendement habituel, qu'il s'agisse de Delaurier-Chaubet mais surtout de Fransergio ou d'Ignatenko, qui perdent trop de ballons sur des prises de risque inutiles. La rencontre va une nouvelle fois basculer avec un nouveau carton rouge, mais du côté Grenoblois. Déjà averti à la 41e minute, l'avant-centre Papé Meïsse Ba effectue un tacle dangereux sur Malcom Bokele (75e), ce dernier terminera la rencontre, mais en boitant longuement. Le GF38 se retrouve à son tour à dix pour finir la rencontre. Entretemps, Ignatenko servi en retrait de la droite, a tenté une nouvelle fois une frappe du droit, le ballon a frôlé le montant gauche de Maubleu (59e). En face, c'est le remplaçant Sbai qui se montre le plus remuant et dangereux, servant même en profondeur Sanyang pour un but logiquement refusé pour un hors-jeu indiscutable (87e). Mais Poussin n'a guère à s'employer, ni à effectuer d'arrêt décisif, bien que les montées répétées et les centres des deux latéraux Gaspar et Gersbach fassent souvent planer le danger devant son but. Ignatenko héritera de la balle de match sur une faute habilement obtenue par Sissokho à l'orée de la surface, mais son coup-franc, mal tiré, finira dans le mur grenoblois (90e +2).

Bordeaux est troisième du classement et débutera un bloc avec des concurrents directs pour la montée en Ligue 1, avec pour commencer la réception de Guingamp ce samedi à 15h.

Ne manquez pas non plus la reprise de notre magazine hebdomadaire Top Marine et Blanc, pour la 5e saison consécutive, présenté par Dorian Malvesin et Christophe Monzie, assistés de David et Sébastien. Rendez-vous ce jeudi 25 août à 19h sur ARL pour une heure de magazine en attendant le retour du rugby ! Dès le 1er septembre, vous retrouverez également chaque jeudi Top UBB, le mag de l'Union Bordeaux-Bègles, de 19h à 19h45, animé par Dorian Malvesin et Francis Lagleyze, puis Top Marine et Blanc, de 19h45 à 20h30.

Réaction de Malcolm BOKELE, défenseur central du FC Girondins de Bordeaux.

Grenoble Football Girondins de Bordeaux (22 Aout 2022) Malcolm BOKELE, Défenseur central FCGB.jpg (3.07 MB)

Réaction de Vincent HOGNON, l'entraîneur de Grenoble Foot 38.

Grenoble Football Girondins de Bordeaux (22 Aout 2022) Vincent HOGNON, Entraîneur Grenoble.jpg (253 KB)

Réaction de Tom LACOUX, milieu de terrain du FC Girondins de Bordeaux.

Grenoble Football Girondins de Bordeaux (22 Aout 2022) Tom LACOUX, Milieu de terrain FCGB.jpg (312 KB)

Réaction d'Alexander GERSBACH, défenseur de Grenoble Foot 38.

Grenoble Football Girondins de Bordeaux (22 Aout 2022) Alexander GERSBACH, Défenseur Grenoble.jpg (28 KB)

Réaction de David GUION, l'entraîneur du FC Girondins de Bordeaux.

Grenoble Football Girondins de Bordeaux (22 Aout 2022) David GUION, Entraîneur FCGB.jpg (302 KB)

[Par Christophe Monzie au stade des Alpes à Grenoble et Dorian Malvesin, © photo Quentin Salinier - Girondins & C.M.]