Bordeaux : le port du masque sera obligatoire dès samedi dans deux rues passantes de la ville


12 août 2020

Alors que de plus en plus de lieux et de communes décident de rendre le port du masque obligatoire dans une partie de leurs rues, Bordeaux a décidé de suivre le mouvement.

Rue Sainte-Catherine et rue Porte-Dijeaux concernées

Avec un taux d’incidence de 9 cas pour 100 000 habitants sur Métropole Métropole (contre 4,5 dans le reste de la Gironde) la situation devient « inquiétante » selon les mots de Pierre Hurmic, maire de Bordeaux. Parmi les six clusters dénombrés en Gironde, quatre se situent dans la Métropole dont deux à Bordeaux. Pour limiter la propagation du Covid-19, l'édile a décidé, sur arrêté préfectoral, de rendre le masque obligatoire rue Sainte-Catherine et rue Porte-Dijeaux dès samedi. Déjà, au moment du déconfinement, être masqué était obligatoire dans les deux principales artères commerçantes de la ville. Une mesure levée à la fin juin qui redevient donc d'actualité au lendemain de la déclaration du Premier ministre Jean Castex, demandant aux préfets d'étendre le port du masque dans l'espace public.


135€ d'amende

Pour l'heure la mesure s'applique seulement sur ces deux axes bordelais. De la pédagogie sera faite avec des animateurs qui partiront notamment à la rencontre des nombreux jeunes présents le soir sur les quais. « On ne s’interdit pas d’aller plus loin » explique le maire de Bordeaux en fonction de l'évolution de la situation.

Dans un premier temps, les contrôles dans les rues Porte-Dijeaux et Sainte-Catherine seront, là aussi, effectués avec pédagogie. Les premières répressions tomberont dans les jours qui suivront. L'amende s'élèvera à 135€.

Ces derniers jours le masque était devenu obligatoire à la Dune du Pilat, à Saint-Émilion mais aussi aux marchés de La Teste-de-Buch, Gujan-Mestras, Langon, Libourne ou encore d'Andernos-les-Bains.