Casteljaloux : éliminés de Pékin Express, Pierre-Louis et Arnaud poursuivent contre toute attente l'aventure


31 mars 2021

Diffusé ce mardi soir sur M6, le sixième épisode de Pékin Express a tenu toutes ses promesses pour cette ultime session en Grèce.

 

Une remontada et le coup de massue

Malmenés lors de la course de qualification pour l'épreuve d’immunité, Pierre-Louis et Arnaud ont vite réagi en devançant tous leurs adversaires. Leur mission ? Monter au sommet du Mont Olympe en portant un bâton sur lequel était installée une cloche. Si celle-ci retentissait, alors les binômes devaient s'arrêter une minute. À ce jeu là, les deux frangins de Casteljaloux arrivent premiers.

Durant l'épreuve d'immunité, ça part bien pour ceux que l'on surnomme les Frères Fêtards qui devaient deviner des mots mimés par des enfants. En plus de les deviner, il fallait également trouver sa traduction dans un dictionnaire, puis l'écrire grâce à un alphabet grec. Si Pierre-Louis et Arnaud inscrivent les premiers points, ce sont finalement Rose-Marie et Cinzia qui s'imposent et valident leur ticket pour la suite de la compétition en Turquie.

Enfin, pour la dernière étape avant le duel final, les différents participant.e.s avaient pour consigne de relier Nigrita à Thessalonique. En voiture, les binômes devaient répondre à des questions en lien avec la Turquie posées à travers une fréquence radio par Stéphane Rotenberg. En cas de mauvaise réponse, les duos devaient descendre de l'auto et en trouver une autre. Les candidats lot-et-garonnais, partis largement en tête, ont butté à ce moment là sur une interrogation. Un coup dur qui leur sera fatal puisqu'ils ne retrouveront pas de sitôt un véhicule. Finalement, les deux hommes de 25 et 27 ans débarquent dans la deuxième ville du pays à la dernière place, synonyme de duel final. Florent et Noël, premiers, assurent leur qualification pour la Turquie.

Éliminés... quand soudain !

Pour leur deuxième duel final, les deux frères casteljalousains se retrouvent à devoir choisir entre les binômes Claire-Christophe ou Aurore-Jonathan. Un choix cornélien puisque tous ces candidat.e.s s'apprécient beaucoup. Le père et la fille (Christophe et Claire) sont en fin de compte désignés. Dans ce duel, Pierre-Louis est opposé à Claire pour espérer poursuivre la compétition. Tous deux doivent se rendre à un lieu précis où sur place, leur objectif est de vendre des koulouris, un pain grec au sésame. Vite devancé, celui qui est kiné à Virazeil rattrape son retard. Insuffisant puisque Claire est la plus vendeuse puis la plus rapide pour rejoindre son père (devenu, on l'a appris durant l’émission, grand-père).

 

 

Bouleversés et abattus, Arnaud et Pierre-Louis sont en sanglots en voyant que cette épreuve est éliminatoire. Et les nombreuses personnes devant leur télé le sont autant, tant le duo du sud-ouest provoque de la sympathie.

 

 

« On ne pensait pas vivre une aventure aussi belle confie alors l'un des frères. On a rencontré des gens formidables ».

 

Mais, retournement de situation incroyable : le jeu continue pour Pierre-Louis et Arnaud qui, quelques heures après leur (pseudo) élimination, sont dérangés dans leur chambre d'hôtel par Stéphane Rotenberg. Le présentateur vedette annonce aux deux lot-et-garonnais qu'ils iront finalement en Turquie en tant que "binôme caché". Ils devront alors être le plus discrets possibles lors de la prochaine émission et ne pas se faire repérer par les autres concurrent.e.s, qui ne se doutent de rien, pour pouvoir espérer poursuivre l'aventure. Ouf !

 

 

 

 

 

[Par Jérôme Martin-Castéra - photo : capture d'écran M6]