Football, Ligue 1 (2e journée) : Avant Angers / Bordeaux : Des Girondins en terrain miné


28 août 2020

Certes, il y eut bien ce succès acquis de haute lutte et un tant soit peu flatteur arraché il y a deux saisons, le 15 janvier 2019, au terme de ce contre-éclair conclu par Karamoh avec la complicité du poteau de Butelle (1-2, 91e). Il y eut même aussi, en janvier 2016, cette qualification en Coupe de France (16e de finale) méritée certes, mais acquise presque à la surprise générale (2-1), y compris celle du coach de l'époque Willy Sagnol parti en Anjou avec une équipe Bis par la faute d'un effectif décimé. Mais le SCO prit sa revanche l'année suivante en quarts de finale. Et en championnat, force est de constater que Bordeaux a souvent mordu la poussière dans ce stade à l'anglaise, la nouvelle dénomination (Raymond Kopa prenant le relais de Jean Bouin) ne changeant rien à l'affaire. La saison passée pour le match d'ouverture, par exemple, personne n'a oublié qu'après une entame trop belle pour être vraie et un coup-franc fracassant de De Préville (0-1, 4e) il ne fallut que 18 minutes aux Scoïstes, emmenés par un Reine-Adelaïde intenable qui jouait son dernier match sous le maillot blanc et noir avant de partir à Lyon, pour renverser des Girondins bien trop imprudents (3-1), Pereira-Lage et Mangani enfonçant le clou avant la pause. Une première désillusion cruelle pour les Marine et Blanc, qui préfigurait une saison galère et précisait déjà les limites du projet de jeu trop ambitieux prôné par Paulo Sousa. Pas question de tendre l'autre joue cette fois-ci, même si les Girondins, quasiment au complet, savent très bien ce qui les attend, face à une formation qui s'est imposée à Dijon (1-0) la semaine passée, mais qui sera handicapée offensivement : Periera-Lage, victime d'un accident bête (chute dans les escaliers) est out pour 6 semaines, Alioui est incertain et Manzala sur le départ. En revanche, l'inusable Pierrick Capelle, touché à la cheville, devrait finalement être présent. Au micro de Christophe Monzie,ecoutez les réactions de Jean-Louis GASSET, l'entraîneur du FC Girondins de Bordeaux, OTAVIO Henrique le milieu de terrain du FC Girondins de Bordeaux, Stéphane MOULIN l'entraineur du Sporting Club de l'Ouest d'Angers, et Sada THIOUB l'attaquant du SCO d'Angers.

Rendez-vous ce dimanche 30 août dans l'émission Top Chrono en direct intégral du stade Raymond Kopa à Angers à partir de 14h30. Coup d'envoi à 15 heures, commentaires de Christophe Monzie.

Réaction de Jean-Louis Gasset

Réaction d'OTAVIO

Réaction de Stéphane Moulin

Réaction de Sada Thioub