Football (Ligue 1, 37e journée) : Avant Bordeaux / Lorient : Une simple question d'amour-propre


13 mai 2022

Après le nouveau naufrage à Angers, les Girondins auront beaucoup à se faire pardonner pour leur dernière de la saison à domicile, et sans doute aussi en Ligue 1 avant un certain temps. S'il n'ont plus qu'une chance infime d'échapper au couperet qui tombera peut-être sur leurs épaules dès ce samedi si, quel que soit leur résultat contre Lorient, St Etienne bat Reims à Geoffroy Guichard, il restera au moins à réussir leur sortie devant un public qui, à défaut d'avoir été comblé cette saison, devrait être assez nombreux, le club ayant mis en vente des places à 9 euros. L'espoir perdurera-t-il une semaine de plus jusqu'à l'ultime journée, ou assistera-t-on dès samedi à la mise en bière d'un monument du football français ? 

Outre les blessés de longue date (Elis, Pembélé, Sissokho), David Guion devra composer sans plusieurs joueurs tels Onana (ischio-jambiers), Gregersen (toujours pas rétabli de son entorse au genou droit), Niang (sanction disciplinaire prononcée par le club après un accrochage à l'entraînement et une blessure soupçonnée d'être simulée pour ne pas jouer le match contre Lorient) ou encore Benoît Costil, victime d'une tendinite au genou, indisponible également le weel-end prochain à Brest et qui aura donc probablement disputé à Angers son dernier match sous le maillot au scapulaire. On le constate, pour toutes sortes de raisons plus ou moins recevables, l'ambiance n'est plus vraiment au beau fixe, avec un président étrangement absent et des joueurs qui ne communiquent plus avec les médias après l'incident du début de semaine, où 4 d'entre eux (Adli, Niang, Medioub et Zerkane) ont été de nouveau aperçus en train de jouer au...futsal dans un centre de la région bordelaise, une attitude qui en dit long sur leur professionnalisme et leur degré d'implication dans la situation dramatique actuelle. Bref, le coach girondin doit terminer l'exercice avec les moyens du bord, en s'efforçant de rassembler son groupe sur un seul et même objectif : la victoire, qui fuit les Girondins depuis 5 rencontres et le succès sur Metz (3-1) le 10 avril dernier. La seule bonne nouvelle sera le retour de Danylo Ignatenko, absent en Anjou pour blessure.

Côté Merlus, beaucoup moins de tracas pour Christophe Pellissier qui disposera de tout son effectif, exception faite de son ailier Stéphane Diarra, touché à la cuisse. Après leur camouflet à domicile contre l'OM (0-3), les Morbihanais, qui restent sur 3 défaites d'affilée et n'ont gagné que deux fois sur leurs 8 derniers matches (mais contre des adversaires directs, St Etienne et Metz), ont droit à un nouveau joker, le dernier en l'occurrence. Une victoire en Gironde leur assurerait le maintien, un résultat nul peut-être également, si dans le même temps, St Etienne ne bat pas Reims.

Rendez-vous ce samedi 14 Mai 2022 dans l'émission Top Chrono à partir de 19h15. Le mag d'avant-match avec des invités bordelais et lorientais, puis le coup d'envoi à 21h. Commentaires de Christophe Monzie et Michel Le Blayo, assistés de Laurent Brun. Et après la rencontre, rendez-vous chez notre partenaire webgirondins.com pour le débrief du match !

Match à suivre sur toutes nos fréquences, en direct sur Matmut Atlantique à Bordeaux-Lac, sur notre site www.arlfm.com et sur l'appli ARL de votre téléphone, en multiplex avec les rencontres de rugby C.A.Périgueux / C.M. Floirac, 1/4 de finale Retour de Fédérale 1 en direct du stade Francis Rongieras à Périgueux (coup d'envoi 19h, commentaires de Loïc Le Cabellec) et de basket-ball U.S. Laval / B.B.Marmande, 26e et dernière journée de Nationale Masculine 2 Poule B, en direct de la salle Pégase à Laval (coup d'envoi 20h, commentaires de Jérémy Cazemajou). Egalement la synthèse de la première journée du Tour de Gironde cycliste international juniors (2 étapes) avec Mathieu Sirvent (meilleurs moments de la course à suivre ce samedi 14 Mai dès 14h30 sur nos ondes, avec un point en direct tous les quarts d'heure).

Il y en aura pour tous les goûts ce samedi sur ARL et nulle part ailleurs, depuis 38 ans la radio de tous les sports de votre région en Gironde et Lot-et-Garonne ! 

Réaction de David GUION, l'entraîneur du FC Girondins de Bordeaux.