Football (Ligue 1) : Girondins de Bordeaux - Yacine Adli - Equipe de France, Alain Giresse était l’invité d’ARL dans Top Marine & Blanc


17 septembre 2021

Invité d'ARL ce jeudi soir dans l'émission "Top Marine & Blanc", l'ancienne gloire des Girondins de Bordeaux, Alain Giresse est revenu sur le début de la saison des Marine et Blanc et également sur l'équipe de France de Football. 

Le petit prince de Lescure a donné son avis sur le début de saison des Girondins. "Je ne sais pas trop quel regard il faut avoir sur ce début de saison. D'abord il faut prendre en considération ce que le club a vécu la saison dernière, avec cette situation dramatique qui a failli amener le club dans les abîmes. Il y a eu la reprise, il faut tout remettre en ordre financièrement et sportivement. C'est compliqué, c'est long et cela fait que le sportif a du mal à trouver ses marques. Le mercato a été long entre les joueurs qui devaient partir, qui ne sont pas partis, les nouveaux joueurs qui doivent prendre leurs marques. À l'arrivée, le sportif en pâtit, avec des résultats qui sont un peu poussifs, et dont on attend qu'ils s'améliorent".

Un parallèle entre les Girondins et l'AS Saint-Étienne

Bordeaux sera en déplacement ce samedi à l'ASSE, deux grands clubs du championnat de France en difficulté : "oui on peut faire le parallèle entre les deux clubs, quand vous voyez Saint-Étienne 19e, et Bordeaux 20e ce sont des clubs historiques... Chacun de ces clubs a un palmarès. Il a fallu que Saint-Etienne rajeunisse, qu'ils fassent financièrement de gros efforts. On voit qu'ils n'ont pas réussi à bâtir une équipe pour le moment qui puisse donner satisfaction. Il y a des similitudes entre ces deux clubs, qui font qu'ils se retrouvent dans cette situation". Analyse Alain Giresse 

Il faut de la stabilité dans le club 

Pour Alain Giresse, il faut que le club s'installe et se structure : "on veut voir du jeu, vivre des émotions, du spectacle, vivre notre passion du football. Tant que vous avez malheureusement des fonds d'investissement dans le football... Ils ne viennent pas pour gagner des titres, mais pour faire des affaires financières. On voit bien ce qui a pu se passe aux Girondins quand financièrement ça ne passe pas comme ils le souhaitent... Ils abandonnent tout au mépris du club, sans se préoccuper des conséquences". 

Yacine Adli un grand joueur en devenir 

L'ancien numéro 10 des Girondins de Bordeaux est revenu sur le joueur de l'AC Milan, Yacine Adli qui jouera une saison avec Bordeaux. "C'est un joueur qui a des qualités, maintenant quelle est sa véritable position ? Je pense pas que ce soit un 10. Un 10 doit être très près des attaquants dans le secteur offensif, qui se retrouve souvent à jouer dos au but. Yacine est un milieu qui a la capacité, il est très habile, il a des arguments pour être un très bon joueur".

Son regard sur l'équipe féminine

Après le bon parcours de l'équipe féminine des Girondins en Champions League, Alain Giresse est revenu sur le parcours des féminines : "ça fait du bien, c'est toujours une bonne chose. Ca ne règle pas les problèmes de l'ensemble du club, mais en tout cas c'est une bonne chose. Il y a la réserve qui est première de N3, les jeunes font aussi de bons résultats et c'est une bonne chose. Là aussi, la formation a été suffisamment décriée pour souligner un peu les résultats de ces équipes-là. Wolfsburg, c'est du très haut niveau européen qui était face aux féminines, elles ne sont pas passées loin. En tout cas, elles font partie dès meilleures équipes françaises". 

[Par Dorian Malvesin, © photo ARL - Loic Cousin]

Ecoutez le magazine hebdomadaire "Top Marine et Blanc" consacré à l'actualité du FC Girondins de Bordeaux présenté par Dorian Malvesin et Snakill. L'invité de ce jeudi 16 septembre 2021 était Alain GIRESSE, international français et capitaine emblématique des Girondins de Bordeaux.

  

Entretien avec Alain GIRESSE et Christophe Monzie.

  

Avant-matches Saint-Etienne / Bordeaux et Montpellier / Bordeaux.