« La covid nous a fait perdre beaucoup de licenciés » - le Judo Club de Marmande tente de repartir de l'avant


18 octobre 2021

À Marmande il n'y a pas que le rugby, le football ou le handball. La cité à la tomate peut se targuer d'avoir un club de judo depuis plus d'un demi-siècle. Après cette crise sanitaire, le JCM souhaite reprendre de la vitesse. 

Il aura été difficile de voir la Salle des Arts Martiaux du Judo Club Marmandais ouverte en 2020. Comme toute autre enceinte sportive, la salle située 12, rue du Stade à Marmande n'a pu recevoir ses habitué.e.s durant le printemps 2020. Un arrêt total et un redémarrage lent seulement en septembre mais c'était sans compter une deuxième vague et de nouveau une interdiction de pratiquer. Le virus aura finalement remporté cette nouvelle manche. Depuis, la situation s'est quelque peu améliorée.

En 2021, au début des beaux jours, les plus jeunes du club ont pu reprendre l'entraînement... dehors comme sur la pelouse du stade Michelon. 

Une perte des licenciés 

« On essaye de récupérer des licenciés après une année 2020 difficile » raconte Jérôme Deforges le secrétaire du club né en 1953 et qui a tenté le tout pour le tout afin de convaincre un plus grand nombre : flyers, passages radio, communication sur les réseaux... tout est fait pour aguicher les plus jeunes vers ce sport aux multiples valeurs.

« Il y un esprit familial et d’entraide, souligne Séverine Champrou, la trésorière du JCM. Le judo est aussi un sport collectif qui se pratique à deux ». Un art martial ouvert à tout le monde dès l'âge de 4 ans jusqu'à plus de 70 ans et qui intéresse également les femmes.  « Il y a de plus en plus de filles. Certaines viennent pour savoir mieux se défendre » raconte Séverine. Le ju-jitsu, basé sur la défense, est lui aussi en vogue et peut se pratiquer à Marmande dès 11 ans. 

Malgré cela, le club enregistre une baisse de ses liencié.e.s (qui tournent désormais autour de 70) dans un contexte encore délicat. Les Jeux Olympiques de l'été et les sacres des judokas et judokates français.e.s a Tokyo ont permis de provoquer un petit effet au niveau national et d'envoyer de nouveaux adeptes sur les tatamis. Le sport japonais a surtout pu bénéficier d'un énorme coup de projecteur à ce moment-là. 

Au Judo Club Marmande les cours sont donnés par trois professeurs, tous ceinture noire. Judo et ju-jitsu sont enseignés le mercredi et/ou le samedi. Deux cours gratuits sont actuellement proposés pour celles ou ceux qui désireraient aller au combat. Renseignements sur ce lien ou au 05 53 89 53 59.

[Jérôme Martin-Castéra – photo : Unsplash]