Le point actu en Gironde et en Lot-et-Garonne


28 avril 2021

 

 

Mobilisation hier d'une centaine de salariés de Getrag Ford Transmissions à Blanquefort. Mobilisation pour soutenir trois représentants du personnel qui font l'objet d'une procédure disciplinaire pouvant mener à leurs licenciements dans une usine destinée à la fermeture. Vincent Teyssonneau, de la CGT, est justement l'un d'entre eux.

 

 

 

 

 

L'usine compte 750 salariés et selon la direction, aucun plan de licenciement n'est prévu en 2022.

 

 

 

 

Au Passage d'Agen, l’école Airways College qui forme des pilotes professionnels a déposé un dossier de demande de procédure de sauvegarde au Tribunal de commerce hier selon nos confrères de Sud-Ouest.

 

 

A Agen, de nouvelles plaintes déposées contre Upsa par les syndicats FO et CGT, la femme de Frédéric Roblot qui s'est suicidé l'année dernière, et une employée qui a tentée de mettre fin à ses jours il y a quelques semaines. Ils reprochent à la Justice de ne pas aller assez vite sur les enquêtes en cours.

 

 

Le maire d’Agen de retour au travail hier après quelques semaines d'absence pour raisons de santé. Jean Dionis du Séjour a notamment confirmé qu’il sera tête de liste en Lot-et-Garonne aux Régionales avec LREM-Modem.

 

 

Hier, Langon a signé un contrat de Ville d'équilibre avec le département. Cela signifie que son projet d'avenir sera soutenu et accompagné, notamment en matière de financements et d'ingénierie. Les précisions du Président du Conseil Départemental, Jean-Luc Gleyze.

 

 

 

 

 

Et voici un exemple concret d'application avec le maire, Jérôme Guillem.

 

 

 

 

 

Langon.jpg (424 KB)

 

Jean-Luc Gleyze, Jérôme Guillem et Isabelle Dexpert, lors de la signature du contrat de Ville d'équilibre.

 

 

Dans l'actualité judiciaire : le procès des six agresseurs présumés de Bernard Magrez et de son épouse s'est ouvert comme prévu hier à Bordeaux. Les faits remontent à janvier 2018 et s'étaient déroulés à leur domicile en pleine nuit. Le verdict est attendu vendredi.

 

 

Aussi, hier, la Justice s'est penchée sur le dossier Romain Dupuy, auteur d'un double meurtre à Pau en 2004, qui souhaite être transféré de Cadillac vers un hôpital psychiatrique plus classique. La décision sera rendue demain.

 

 

Après la découverte du corps d'un homme dans son appartement à Talence lundi, une autopsie est prévue aujourd'hui pour déterminer les causes de sa mort. Elles restent pour l'heure très suspectes.

 

 

A Bordeaux, l'appel au calme lancé hier par la famille du jeune Lionel près de 4 mois après la fusillade qui a causée sa mort aux Aubiers. Elle s'inquiète des multiples affrontements qui sévissent entre quartiers.

 

 

A Marmande, une conductrice est recherchée après un accident hier en fin de matinée au rond-point de Lanarat. Elle a pris la fuite après avoir percuté un agent de VGA. Le pronostic vital de la victime n'est pas engagé.

 

 

En septembre, les p'tits bordelais qui mangent à la cantine auront le choix entre un menu classique et un menu végétarien. En 2022, ce dernier sera obligatoire deux fois par semaine.

 

 

A Saint-Denis-de-Pile, l’association Musik à Pile annule son festival de juin préférant l'itinérance en juillet et septembre à Guîtres, Saint-Denis et Saint-Martin-du-Bois. Détails à retrouver ici.

 

 

 

 

En rugby, on croise les doigts pour l'UBB. Plus de cas positif à la Covid en ce début de semaine et c'est tant mieux car elle joue sa demi-finale de Champions Cup face au Stade Toulousain ce week-end. Des tests sont prévus jusqu'à vendredi.

 

 

Enfin, côté Girondins : selon France Bleu Gironde, un projet de reprise associant les supporters est mis sur la table par des entrepreneurs bordelais lié à la FinTech, un secteur qui cherche à améliorer les activités financières. Il est dirigé par Elie Simon, ancien étudiant girondin, qui doit rencontrer le maire, Pierre Hurmic, dans les prochains jours.

 

 

[Gwladys Lescouzères Photo : Getrag Ford Transmissions]