Le point actu en Gironde et en Lot-et-Garonne


23 novembre 2021

A Bordeaux, la phase 2 des travaux de la rue de la Rousselle est lancée. Cinq mois après l'effondrement de deux immeubles, la mise en sécurité de treize autres et le relogement de 130 personnes, le déblaiement des gravats commence enfin. Une opération on ne peut plus complexe explique le maire, Pierre Hurmic.

Ces travaux sont financés à hauteur de 200.000 euros par la mairie. Elle s'est substituée aux propriétaires alors que certaines compagnies d'assurances ne semblent pas très volontaires.

Mobilisation des ambulanciers aujourd'hui à Agen et demain à Bordeaux. Chacune leur tour, ces deux villes accueilleront un syndicaliste Sud Santé Sociaux parti de Toulouse à vélo pour rejoindre Paris le 30 novembre et porter des revendications. Les détails avec Franck Ollivier, délégué syndical en Gironde.

Hier, le département de la Gironde a dit non à la LGV du Sud-Ouest. En contre-partie, il propose 170 millions d'euros pour le RER Métropolitain. Jeudi, la métropole doit aussi se prononcer sur le financement du Grand projet ferroviaire.  

Selon nos confrères de Sud-Ouest, l’exploitant du Matmut Atlantique menace de se retirer en 2022. SBA déplore des recettes en bernes depuis 2015 et l'explosion des charges.

Le maire de Langoiran, Jean-François Boras, renvoyé en correctionnelle pour "favoritisme". Il comparaîtra en mai avec un architecte dans le cadre de la rénovation du presbytère communal.

Le décès du socialiste girondin Arnaud Dellu, à l'âge de 49 ans. Le conseiller départemental et conseiller municipal de Talence a succombé à un cancer.

Un jeune homme retrouvé mort hier matin près de l'entrée du camping du Domaine de la Forge à La Teste. Il aurait été victime de nombreux coups. Une enquête pour homicide a été ouverte.

Un homme de 37 ans s'est évadé par la fenêtre de sa cellule à Gradignan dimanche soir. Il devait sortir en septembre 2022. En dix jours, c'est la deuxième évasion que connait ce centre pénitentiaire.

La police lance un appel à témoins après la disparition d'un jeune de 19 ans à Bordeaux vendredi dernier après avoir quitté la discothèque le Theatro. Retrouvez sa photo ici.

Hier, s'est ouvert à Agen, le procès de Jean-Baptiste Camus. A 52 ans, l’ex-gérant d'un domaine de chasse à Durance est accusé de viols, agressions sexuelles et harcèlement sur six femmes ces vingts dernières années. Il est jugé à huis clos.

A Tonneins, c'est le retour des Boîtes de Noël avec un truc chaud, un truc bon, qui sent bon, un produit d'hygiène et un de loisir. Le tout à porter dans les boutiques et structures partenaires pour les plus démunis. Les précisions d'Aurélie Duprat, gérante de la Source du Bien-Etre.

A Tonneins, la Source du Bien-Etre récolte aussi des produits animaliers en faveur, cette fois, de la SPA de Caubeyres.

Pour plus de renseignements, contacter directement la Source du Bien-Etre à Tonneins.

Et en parlant de solidarité : les Restos du Cœur lancent ce mardi leur 37e campagne annuelle. Depuis novembre 2020, ils ont aidé 1,2 million de personnes en France.

A Agen , il est impossible de circuler dans le quartier de la gare ce matin entre 9h et 15h30 à cause d'un exercice de Sécurité civile intitulé "Incident grave impliquant de nombreuses victimes". Il mobilisera 230 participants.

Côté Covid, en Nouvelle-Aquitaine, trois départements ont dépassé un taux d'incidence de 200 cas. Le Lot-et-Garonne en fait parti, il est à 233, tout comme les Pyrénées-Atlantiques et la Charente. La Gironde est à 187 avec son lot de conséquences, notamment dans les écoles où de nombreuses classes ferment depuis quelques jours.

La venue ce soir de Valérie Pécresse en Gironde. La candidate à l’investiture des Républicains participera à une réunion publique au Bouscat à 19h30 à la salle de l’Ermitage-Compostelle. Il faut s’inscrire ici.

Enfin, en hockey sur glace, les Boxers de Bordeaux jouent la suite de la Ligue Magnus ce soir à Anglet. Coup d'envoi 20h30.

[G.L. Photo : Pixabay]