Tonneins : élections, Veolia, projets... Les confidences du maire


13 mai 2021

 

 

Quelques nouvelles du côté de Tonneins. Ici, c'est Dante Rinaudo le chef d'orchestre. Et il est content, "les planètes sont alignées". Pour le cinéma, l'économie locale, les divers projets portés par la municipalité... Bref, c'est la reprise. Entretien.

 

 

Le cinéma d'abord avec les travaux qui touchent à leur fin et une réouverture imminente, le 19 mai prochain. Bon timing!

 

 

 

 

 

 

Le retour du cinéma et l'arrivée des parapluies pour colorer la ville. Plus de 1000 ombrelles devaient être installées dans deux rues de la ville mercredi 12 mai mais, finalement, pour des raisons techniques, il va falloir attendre juin. Quel est le sens d'un tel projet?

 

 

 

 

 

 

Et les commerces sont aussi de la partie?

 

 

 

 

La pépinière Eurêka s'est également offert un petit lifting avec des locaux renovés. Elle est gérée par Val de Garonne Agglomération mais elle dynamise votre ville.

 

 

 

 

 

 

Dans le même genre, vous avez visité récemment "La Fabrick", un nouvel espace de co-working installé à Tonneins. De quoi s'agit-il précisément?

 

 

 

 

 

 

Il y a du nouveau aussi en bord de Garonne?

 

 

 

 

Un peu moins réjouissant, le dossier Veolia. Où en sommes-nous après la remise des doléances?

 

 

 

 

Un mot aussi sur l'engagement de la ville contre les violences avec, notamment, la mise à disposition de logements à destination des victimes de violences intra-familiales. Le fruit d'un partenariat avec le bailleur Habitalys et un signe fort?

 

 

 

 

 

 

Les Foulées des Matins Verts seront de retour le 6 juin. Ça devrait le faire pour cette année?

 

 

 

 

 

 

Les élections. Pas de campagne pour vous. Ni régionales, ni départementales. Quelle est votre position finale?

 

 

 

 

[Gwladys Lescouzères Photo : G.L.]