Vidéo | The Voice : « ça va être compliqué d'avoir une préférence » - l'agenaise Stellia Koumba a le cœur qui balance entre plusieurs candidats pour la finale de ce samedi


14 mai 2021

La grande finale de The Voice : la plus belle voix se déroulera ce samedi dès 21h05 sur TF1 en association avec Les Indés Radios. Ils sont quatre à prétendre remporter le titre. Éliminée lors des Cross Battles, l'agenaise Stellia Koumba donne son point de vue.

Marghe, Mentissa,  Cyprien ou Jim Bauer ? Qui remportera ce samedi la dixième saison de The Voice ? Bien malin serait capable de donner un pronostic tant le niveau est élevé pour cette finale qui sera à voir sur TF1 dès 21h05. « Ça va être compliqué d'avoir une préférence » confesse d'ailleurs Stellia Koumba. Depuis son élimination lors des Cross Battles, l'agenaise a connu un certain buzz médiatique dépassant les frontières du Lot-et-Garonne. La raison ? Une séquence non diffusée par la production en amont de sa prestation sur "I Will Always Love You", monument de Whitney Houston. Pour autant, Stellia met fin à toute polémique alors que l'affaire a été relatée dans TPMP, le HuffPost ou PurePeople en plus de nombreux messages sur les réseaux. La native du Gabon préfère remettre en cause sa prestation qu'autre chose. « Je n'ai pas été fière de ma prestation. J'ai été dépassée par l'émotion » disait t-elle sur ARL.

 

 

De fortes affinités avec trois des quatre finalistes

Cet emballage médiatique bouclé, Stellia a suivi de très près la demi-finale de samedi dernier. Des premiers directs qu'elle a d'ailleurs vécu aux côtés d'anciens candidats à Aix-en-Provence chez Edgar (lui aussi participant du programme cette année). L'agenaise était accompagné par Wahil qui depuis Beauvais avait retrouvait à Bordeaux le jeune Robin (éliminé lors des K.O.). Ces affinités faites entre talents, tous en sont fiers. « C'est clairement des amis que je me suis fait » confirme Stellia heureuse d'avoir participé à l'émission rien que pour cela. D'ailleurs, parmi les quatre finalistes, la lot-et-garonnaise est très proche de trois d'entre eux. Cyprien d'abord, qu'elle connaît depuis 2017 avec plusieurs scènes déjà partagées. « Je l'avais invité sur des chorales Gloryspel » se souvient Stellia Koumba qui avait monté cette chorale à succès il y a quelques années déjà.

La poitevine Marghe est aussi dans le cœur de l'ancienne membre des Baladins en Agenais. « Elle était encore chez moi le mois dernier, on a fait une soirée pyjama » lâche t-elle hilare. Les deux jeunes femmes étaient dans la team Florent Pagny au moment des Cross Battles. Leur coach a hésité longuement entre quatre talents pour finalement garder Marie et Marghe qui devient l'ultime représentante de la Nouvelle-Aquitaine dans l'émission.

Enfin, sa relation avec Mentissa est également très forte. « C'est comme ma petite sœur » disait Stellia, alors dans l'équipe de Vianney, à son sujet avant de devoir la défier lors des Battles. Toutes deux ont repris poings levés "Freedom" de Beyoncé et Kendrick Lamar. Assurément l'une des prestations les plus marquantes à ce niveau là de la compétition. Vianney décide finalement de continuer avec Mentissa mais au même moment Amel Bent, Marc Lavoine et Florent Pagny buzzent pour repêcher l'agenaise de 28 ans.

 

 

Vous l'aurez compris, impossible pour Stellia Koumba de faire un choix tant l'amitié prédomine avec ces trois talents. « Je n'ai même pas envie de dire que le meilleur gagne, ils sont tous meilleurs » !

Finalement, c'est Jim Bauer qu'elle connaît le moins. « On ne s'est jamais rencontrés » informe t-elle en précisant que les différent.e.s candidat.e.s provincia.les.ux logeaient dans le même hôtel, durant le tournage. Seuls les talents d'Île-de-France, tel que Jim, pouvaient rentrer chez eux. Ainsi, des liens se sont facilement et naturellement créés entre les artistes. Chose que nous ont d'ailleurs confirmé Robin et Manon Cruz, les talents girondins de cette saison 10. « Il y a beaucoup de love dans la team » témoignait la jeune chanteuse des Églisottes-et-Chalaures.

 

 


Des invités prestigieux et de l'inédit dans les votes

Quatre sacrées voix s'affrontent donc ce samedi après un parcours sans fausse note. Cette finale peut se jouer à un petit rien. « Ça peut dépendre de tellement de choses : l'émotion transmise, le stress, le choix de la chanson... » analyse Stellia Koumba.

 

 


Ceux sont les téléspectateurs et les téléspectatrices qui décideront du sort de cette finale samedi soir en votant pour la "plus belle voix de France". Ils devront d'ailleurs, dans un premier vote, départager les quatre finalistes puis trancher entre les deux candidats finaux et ainsi désigner le talent qui succédera à Abi Bernadoth. L'ancien vainqueur de la saison précédente sera d'ailleurs l'un des invités sur le plateau samedi aux côtés de Louane, Grand Corps Malade, Calogéro ou encore London Grammar. La deuxième partie de l'émission accueillera également Amir, Indila, Kendji Girac et Soulking qui interpréteront l'un de leurs morceaux.

 

 

Une finale que Stellia Koumba prévoit de regarder aux côtés d'un certain Stephan Rizon. L'agenais avait fièrement représenté la région en devenant le tout premier vainqueur de The Voice en 2012.

 

 

[Jérôme Martin-Castéra - photo : Bureau233_ITV_TF1_]